Un territoire touristique

Riche de ses traditions, son architecture, sa culture, son patrimoine, sa langue : le territoire Bruche Mossig Piémont est doté de nombreux atouts pour attirer les visiteurs.

Le territoire dispose d’atouts solides pour développer le tourismes

Les sites touristiques sont très fréquentés. Le phénomène est en pleine expansion et très prometteur pour le développement économique du territoire.

Des atouts incontestables :

La liste des attraits touristiques du territoire est longue et non exhaustive : le Mont Saint Odile, le Champ du Feu : unique domaine skiable dans le Bas Rhin, le site de mémoire du Struthof, le patrimoine naturel de la vallée de la Bruche, les cascades (Nideck, la Serva, Soultzbach), le patrimoine bâti, la Route des vins d’Alsace, les produits locaux de qualité, les musées, etc. Peu de territoires regroupent des offres touristiques aussi variées : tourisme de loisirs, tourisme de mémoire, activités nature, tourisme d’affaire, tourisme industriel, etc.

Les visiteurs viennent en nombre : 1,3 millions de visiteurs chaque année au Mont saint Odile. A noter également qu’Obernai est la 2nde ville touristique du département du Bas Rhin.

Une offre de services variée :

Les prestataires de services pour l’hébergement, la restauration et les activités permettent d’accueillir les touristes qui viennent profiter des richesses du territoire. Afin de recevoir les visiteurs dans les meilleurs conditions, 500 établissements sont spécialisés dans l’hébergement.

Certains secteurs du territoire ont déjà fait du tourisme un élément fort de leur développement. C’est par exemple le cas de la vallée de la Bruche. C’est en effet dans cette zone que l’offre est la plus dense. L’offre d’hébergement y est 10 fois supérieure à d’autres secteurs.

Le tourisme : 2nd pôle économique du territoire :

Chaque année, plus d’1 million de touristes viennent sur le territoire Bruche Mossig Piémont. Les touristes restent en moyenne 4 jours (3 nuits sur le territoire), mais dans certains secteurs les touristes prolongent leur durée de séjour sur des périodes plus longues (jusqu’à 9 jours dans la vallée de la Bruche).
Les touristes dépensent 130 millions d’euros chaque année. C’est une ressource financière importante pour le territoire. En effet les entreprises profitent ainsi de cette manne qui leur permet se développer.

carte_territoire_touristique

Les commentaires sont fermés.