Site de la MAF : un projet de réhabilitation de l’ancienne centrale hydroélectrique est à l’étude

Alors que les travaux de réhabilitation de la centrale hydroélectrique du Framont s’achevaient, les élus de la Communauté de Communes de la Vallée de la Bruche (CCVB) ont commandité, au printemps 2019, une étude au Pays Bruche Mossig Piémont pour savoir s’il était possible de réhabiliter la centrale hydroélectrique de la MAF située au lieu-dit la Petite Feing à quelques hectomètres de l’échangeur routier de Wisches/Schirmeck.

L’histoire du site de la MAF (pour Manufacture André Frères) commence en 1852 lorsqu’un certain André Joseph obtient le droit d’exploiter la force motrice de la Bruche pour sa scierie. Un barrage de retenue sera alors aménagé en aval du Tommelsbach et sera exploité une bonne partie du XXe siècle. Puis, l’électricité se substitua à la force de l’eau pour faire tourner les machines et l’exploitation du site par la société MAF s’arrêta en 2009. Désaffecté et laissé à l’abandon, la Communauté de Communes se porte acquéreur du site en 2010 dans l’espoir de pouvoir un jour le réhabiliter.

Fort d’un financement de l’Etat pour développer les énergies renouvelables citoyennes (cf. infra), le Pays Bruche Mossig Piémont a alors proposé ses services à la CCVB pour conduire une étude visant à déterminer si la réhabilitation de la centrale hydroélectrique était administrativement et financièrement envisageable. Le bureau d’études Hydro-M missionné par le Pays au début de l’été devrait rendre ses conclusions dans les prochaines semaines.

Cette étude a pu être réalisée grâce à l’appui financier du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire via son programme TEPCV. Le coût résiduel de l’étude (20%) a été financé par la collectivité.

Intéressé par le projet ? Vous souhaitez participer au développement des énergies renouvelables sur votre territoire ?
Rejoignez le projet citoyen de Centrales Villageoises ou devenez acteur du Plan Climat Bruche Mossig.

Logo TEPCV (Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte)
Ce projet a bénéficié de l'appui financier du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire